Les dates

 

th_logo1

th_logo2

th_logo4
th_logo3
th_affiche
th_autocollant
th_logo1
th_logo2
th_logo4
 th_logo3

1951
1er camp de montagne avec Frère Philippe Maillard, Dominicain passionné de montagne, aumônier des étudiants en droit de l'Université de Paris, au centre Saint-Yves, 15 rue Gay-Lussac, Paris V.
4 groupes de 40 étudiants et étudiantes partent en camp d'été, pour des retraites en montagne, au chalet du lac de Tignes, en Tarentaise. En décembre, décision est prise de créer une association pour organiser les camps.

1952 
Création de l'association CIHM : Chalets Internationaux de Haute Montagne
But du CIHM : organiser des camps de réflexion et d'échanges en montagne, tout en faisant du sport en groupe. Les courses en montagne et la cordée correspondent bien à l'état d'esprit recherché : apprendre à se connaître, en pratiquant une activité physique exigeante, créer des liens, mais aussi élargir la base sociologique du groupe d'étudiants en droit, s'ouvrir aux autres sections universitaires (médecine, lettres…) et aux étrangers. Les camps, mixtes dès le départ, sont animés par des Dominicains et encadrés par une équipe laïque de maître et maîtresse de maison.
A Tignes, les filles sont logées dans le chalet, tandis que les garçons sont hébergés dans une vieille ferme proche du chalet. Confort spartiate. Aucune route n'existe et toutes les provisions sont acheminées à pied par les étudiants et les frères Dominicains. Pour arriver au chalet, il faut environ 1h30 de marche sur un sentier de montagne, à partir de l'ancien village pas encore englouti.
Des écoles d'escalade et des courses de montagne sont organisées chaque jour. Des "Cinq à Sept" et des soirées de discussion et de réflexion sont animées par les frères Dominicains (thèmes religieux et profanes).
Dès cette période, des sorties à la journées sont également programmées les week-ends à Fontainebleau.
Leur but étant bien entendu la préparation physique aux camps d'été et la poursuite des échanges entre les participants.

1954-56
A partir de ces années, 3 chalets acquis dans l'Oisans permettent de découvrir un autre massif montagneux. Grâce au réseau des Dominicains, des étudiants de province (Lille, Strasbourg, Dijon, Montpellier) et de l'étranger, adhèrent au CIHM, participent aux camps, créent des sections de province.

1957-58
Création d'une branche "Jeune" et d'une branche "Aînée". Des camps d'été sont organisés pour les étudiants célibataires, dans les chalets de l'Oisans, gérés par la branche "Jeune". La branche "Aînée" gère le chalet de Tignes et plus tard le chalet du Crêt-des-Neiges à St-Nicolas, accueillant des familles (parents et enfants) et des célibataires.

 
1962
L'acquisition du chalet de Tignes et son ouverture à temps complet nécessitent la création de postes de permanents à Paris, pour en assurer la gestion. Les camps pour famille se développent. Des monitrices gardent les enfants jour et nuit, permettant ainsi aux parents de participer à des courses de montagne, avec nuit en refuge.

1963-64
Les destinations s'élargissent vers la vallée de Chamonix avec de nouveaux chalets : Bionnassay et le Crêt-des-Neiges (St-Nicolas de Véroce). La branche Androsace organise de petits camps sans guides.

1968
Le CIHM réintègre les locaux de la rue Gay Lussac, entièrement reconstruits après les évènements de mai 68. Départ de nombreux Dominicains. Le CIHM met en place une structure pour la formation des laïcs à l'animation et à la gestion des camps.
Petit à petit les camps de jeunes disparaissent. Les petits chalets ne sont plus utilisés que par quelques groupes d'amis. L'activité se concentre sur Tignes et St-Nicolas de Véroce. Les thèmes des soirées évoluent : sessions musicales, yoga…

1970…
Lassés par plusieurs étés pluvieux dans la vallée de Chamonix, les adhérents du CIHM décident d'organiser de nouveaux camps en Corse. Encadrés par des guides, l'activité principale reste toujours l'escalade et l'alpinisme.

1974
François Raimbault (montagnard) organise les premiers week-ends vélo. Daniel Rignault fait partie de ces pionniers

1976
Des voyages à l'étranger, avec des guides francophones, sont également proposés : Norvège, Espagne, Grèce, Italie, le Hoggar, le Sahara, l'Equateur, les volcans... (organisés par Robert Picard). Parallèlement à ces voyages, le CIHM met en place des formations pour camps d'adolescents, en insistant sur l'aspect sportif des séjours (les "bicoins")

Fin des années 70
Les sorties à Fontainebleau, soit le samedi, soit le dimanche, - avec garderie pour les enfants - ont de plus en plus de succès. Les Week-ends car-couchettes à la montagne se multiplient tout au long de l'année (ski de fond, ski de piste, randonnée…).

1983
Le CIHM gagne le challenge ski de fond "Paris Givré" à La Pesse (Jura)

1991-94
Réouverture après reconstruction du chalet de Tignes au 2ème semestre 1991 - année des Jeux Olympiques d'Albertville. Des difficultés financières apparaissent, principalement dues aux travaux de rénovation du chalet de Tignes. Peu à peu, le CIHM va céder tous les autres chalets dont il était propriétaire. Cela ne suffisant pas, un accord est conclu avec VTF (Vacances Tourisme Famille), qui reprend la gestion des chalets. Le CIHM prend le nom de CIHM-VTF.

1993
Création de l'activité VTT par François Larbet et Philippe Hérot, avec l'aide du club VTT de Pontault-Combault (77)

1997
Pour simplifier la gestion financière de Tignes, l'association CIHM-VTF est absorbée par VTF.
Une nouvelle association, toujours appelée CIHM est créée.
Elle est entièrement gérée par des bénévoles, une partie du secrétariat est pris en charge par un organisme professionnel. Elle se consacre aux seules activités de week-ends de l’ancienne banche “Jeune”.

21-22 sept. 02
Les CIHM fête ses 50 ans de sport et d'amitié en réunissant 250 membres, anciens et actuels, de l'association.

2005
Le CIHM adhère à la FFCAM. Les licenciés FFCAM représentent en 2014 environ 100 adhérents.

2007
Création de l'activité Voile. Les sorties sont toutes encadrées par des skippers expérimentés membres du CIHM.

2011
Le CIHM adhère à la FFRP. Les licenciés FFRP représentent en 2014 environ 40 adhérents.

2016
L'AG du 3 décembre vote un nouveau nom pour le CIHM: Club Inter-sports et de Haute Montagne
De nouveaux statuts sont adoptés

2016
Le CIHM comprend aujourd'hui 435 membres et propose - le week-end ou sur plusieurs jours - les activités suivantes de pleine nature :
• Escalade
• Ski de randonnée
• Vélo
• Ski de fond
• Ski nordique
• VTT
• Raquette
• Randonnée pédestre
• Voile
• Marche Nordique

Chaque été, pendant deux semaines, un Camp de base en altitude permet aux adhérents de se retrouver et de pratiquer randonnée, escalade, alpinisme, VTT et plus généralement tous les sports de montagne !


2052
Que sera devenue notre association centenaire ?

Informations supplémentaires