ASSOCIATION BLOG

  • bienvenue1.jpg
  • bienvenue2.jpg
  • bienvenue3.jpg
  • bienvenue5.jpg
  • bienvenue6.jpg
  • bienvenue7.jpg
  • DSC_0034.JPG
  • PhotoVelo3.JPG

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

C'est un petit groupe de 10 personnes qui s'élance sur les chemins par cette belle journée ensoleillée au fil de la Seine et du Loing.

Le groupe est composé de cyclos à VTC (Marie-Claude, Laurence, Joëlle et Olivier) et à VTT (Catherine, Diana, Sandrine, Myriam, Marc et Fabrice). La matinée, le chemin de halage en bord de Seine nous mène de Bois Le Roi à St Mammès et Morêt. Nous longeons Samois sous l'œil bien veillant de Django Reinhardt puis continuons sur les bords de Seine jusqu'à Champagne sur Seine et St Mammès.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Un tour à la chapelle de Valgaudemar

C'est la première fois que je m'expédie vers ce coin, dans le parc des écrins, un trou du cul du monde où on crève de chaud. Le car nous a pris comme d'habitude au niveau du cinéma le Denfert, que c'est vachement mieux car on a moins de chance d'y mourir. Les voitures y vont moins vite et c'est plus près du RER.

Arrivé sur le terrain après la toujours pénible première nuit, on nous a posé au village où on a pris un petit dej honnête pour 5 €. La proprio du truc n'était pas là et avait tout préparé.
Et là, le calvaire a commencé ; il a fallu prendre le pied la route, chargé comme des bourriques, 9 km à faire sur le goudron, car la route est fermée pour cause de...en fait je sais pas, flemme des communaux ou arrêté administratif abscond. Nous, on avait un petit Joker. Anaëlle, la fille de notre Chef à nous, François était là en voiture et a trainé les sacs jusqu'à la barrière honnie. On a pu ainsi zapper 2,5 km. Ensuite portage de malade. L'équipe se séparait en 2 camps. Les pieds d'aciers, qui montaient avec les chaussures de rando et les dos d'acier qui montaient en tennis avec les pompes sur le dos. Je rappelle que la sortie étant supposée glacière, on avait le matos, baudrier et ferraille adaptée, ainsi que les immondes crampons, certains trainaient un piolet en plus et des cordes.
Des sherpas, vous dis je.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 Que vais-je écrire pour, vous vous en doutez à l’avance, trouver prétexte à vous poster une nouvelle petite mosaïque ? Ah, je sais … je vais vanter la richesse des diverses activités du CIHM et en particulier la possibilité de pouvoir passer facilement de l’une à l’autre, tout cela moyennant une modeste cotisation.

 A ce sujet, le WE dernier Mireille Laribbe proposait une rando vélo autour de Montreuil s/Mer ;
en plus de beaux paysages et de baignades  improvisées, nous étions hébergés au cœur de la citadelle dans un bâtiment rénové.
Je ne pus m’empêcher, au petit matin de quitter discrètement le dortoir où le sommeil régnait encore en maitre,
pour parcourir les remparts enveloppés d’une douce brume estivale.
Une belle lumière irisait de fines perles de rosée accrochées à de délicates toiles d’araignée suspendues entre quelques chardons.

 Tout cela fut donc propice à la création d’une nouvelle mosaïque que je vous laisse découvrir :

la_mosa_de_montreuil_sur_mer_02.jpg

Amicalement

Michel

(the mosaic maker)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Quel succès et bravo pour avoir répondu à l’appel……

Ce 11 Octobre 2014, nous étions réunis pour fêter les 40 ans du vélo avec 41 participants.
Petit rappel, notre association CIHM est née en 1952 et perdure encore avec environ 400 adhérents et notre activité a vu le jour en 1974 !

Nous voisinons les 70 participants qui nous rejoignent pour les sorties, les week-ends, les semaines et le Multiactivités. Des sorties VTC sont également proposées et remportent un certain succès auprès de Marie-Claude et Thierry. Pour cette soirée, nous avons essayé d’associer les « anciens responsables », mais le vélo remisé ou la distance trop grande entre ce lieu et l’habitation de certains + les obligations familiales ont fait que nous sommes restés « entre nous » !

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Bonjour,

 

Entre clarines et dolines, un jargon qui nous vient en direct du Jura, Le sieur Gilbert DEMONCHY nous proposait quelques jours de randos pédestres autour des Molunes, haut lieu historique des skieurs de fond ou autres « raquetteurs » du CIHM.

En ces jours d’été ensoleillés (presque…), la verte prairie peuplée de ses bovidés de tous poils avait remplacé l’ouate hivernal.

Un mot au sujet de cette fameuse maison des Molunes, perdue en haut d’une colline au bout d’un chemin pierreux difficile à localiser pour un parisien plus habitué au Périphérique :

c’est une grande bâtisse au confort quelque peu spartiate, ancienne colonie de vacances des années 1960 où les multiples dortoirs aux lits métalliques, aux matelas « un peu las » et aux parquets rustiques nous donnaient l’impression d’entendre encore les cris et le chahut des nombreux gamins qui ont hantés ces lieux.

Gilbert nous a conté avec émotion et un soupçon de nostalgie tout le temps passé en ces lieux entre animation et restauration aux deux sens du terme !.

Autre moment historique qui valait bien une petite mosaïque, Gilbert fêtait son anniversaire  (0,75 siècle !)

et bien-sûr une seconde illustrant nos ballades en face du Mont Blanc toujours aussi majestueux.

mosaique_jura_0811.jpg

Voilà, bonnes fins de vacances à toutes et tous...

Michel

 

Partagez