Le blog du CIHM

Tour VTT à travers 3 forêts du Val d'Oise

Belle participation dimanche dernier pour une sortie en pleine période de vacances, puisque nous étions 9 ! Avec 5 vététistes confirmés du CIHM, un skieur de rando venu tester une nouvelle forme de "glisse", 2 personnes venues via OVS, et une autre rencontrée dans le train entre Paris et St-Leu: Gildas prévoyait d'aller explorer en solo la forêt de Montmorency, nous lui proposons de nous accompagner ce qu'il accepte volontiers.

Le démarrage est un peu laborieux, l'arrêt à la boulangerie s'éternise, si bien qu'en cumulant avec le retard du train de 10 min nous n'avions plus que 5 minutes à attendre pour l'arrivée du train suivant... dans lequel se trouvait un étourdi qui avait confondu l'heure de départ avec l'heure d'arrivée ;-)

Démarrage par le GR via des rues en sens interdit puis une montée par une étroite sente avant de rejoindre la forêt de Montmorency. Il ne fait pas encore trop chaud mais la fraîcheur des sous-bois est appréciable.

Quelques belles descentes et belles remontées plus tard, une fois sortis de la forêt du côté de Frépillon, alors que nous roulions à bonne allure sur une belle partie en single un peu technique, j'entends un "stooopppp !" derrière moi. Demi-tour. C'est Jack qui a perdu une pédale de son VTT ! Déjà vu une manivelle qui se desserrait, mais on ne m'avait pas encore fait le coup de la pédale perdue... On part à sa recherche quelques mètres en arrière, il me semble que c'est Thierry qui finit par la retrouver. On arrive tant bien que mal à la remettre, le pas de vis ayant un peu morflé. Puis vient la question du comment cela a-t-il bien pu arriver ? Des voix commencent à s'élever pour crier au sabotage ! En effet, le vélo sur lequel roule Jack n'est autre que le mulet de chez Engine Lab de Thierry (l'ami de Tatyana, chef de course en ski de rando tout comme Jack), et les pédales qui ont été remontées la veille n'étaient qu'à peine vissées... Du coup, on se demande quelle sera la prochaine pièce qui va lâcher... On parle de compléter la redéfinition des niveaux 1, 2 et 3 vélos avec le niveau "sabotage"...

Un peu plus loin, en débouchant sur un terrain en travaux en arrivant sur Mériel, nous devons contourner des grillages, et par la suite une décharge de gravats le long de la francilienne.

Après avoir longé l'abbaye du Val, nous nous attaquons à la forêt de L'Isle-Adam. Les estomacs commencent à crier famine (enfin, surtout un !), le carrefour du Poteau de la Tour nous parait être un lieu adéquat, avec un petit banc et une zone où émerge de grosses racines... qui s'avérera être le débouché d'une descente en single track, nous serons surpris pendant notre pause par 2 ou 3 vététistes déboulant par là.

Le gâteau de Tatyana a du succès (on attend la recette !) mais a un goût de trop peu ;-). Pour digérer, nous nous laissons tenter par ce fameux single track, nous serons quelques-uns à tenter la 2ème variante un peu plus technique, il doit y avoir moyen de faire un beau petit jump à l'arrivée mais nous sommes restés prudents...

C'est reparti, et après quelques erreurs de parcours "volontaires" (venez participer à la session d'orientation/cartographie à la rentrée, on vous en reparlera ;-) ), nous arrivons à Presles, puis attaquons notre 3ème forêt, celle de Carnelle, avec une petite pause à la Pierre Turquaise (j'y avais initialement songé comme lieu de pique-nique...).

Nous grimpons, le massif culminant à 210m, et arrivons à une petite mare, mais dont l'aspect ne donne pas trop envie de se baigner malgré la chaleur régnante. J'aurais dû pousser jusqu'au Lac Bleu, qui semble bien plus accueillant, mais où la baignade est officiellement interdite. Nous entamons alors un tour de la forêt dans le sens horaire, sur un joli single plus ou moins en balcon, puis nous sortons des bois pour profiter de la vue sur la vallée de l'Oise (Noisy-sur-Oise et Bruyère en face, puis Asnières-sur-Oise et Viarmes). Nous n'y descendrons cependant pas, au contraire nous réintégrons la forêt pour regrimper jusqu'à Saint-Martin-du-Tertre où nous espérons tous trouver un point d'eau pour recharger nos gourdes asséchées.

Malheureusement, on nous informe que l'eau du cimetière n'est pas potable car il s'agit d'une citerne, le seul troquet du coin est fermé, ainsi que les installations du centre sportif, et il n'y a aucune pompe à eau dans le village... C'est à ce moment là, juste devant le centre hospitalier, que je ne sais plus qui choisit de crever, et que Tatyana se fait mal au poignet en tombant à l'arrêt à cause des pédales automatiques (décidément c'est la journée des pédales... pourtant nous n'avons rien à voir avec les Dérailleurs... OK, je sors !).

Bref, nous sommes à sec (...), Tatyana avec son poignet endolori ne peut plus faire que du roulant, il est déjà 16h30 et nous avons déjà bien roulé, nous décidons de tous rallier la gare la plus proche (Belloy Saint-Martin), le prochain train arrivant 3/4 d'heure plus tard. J'entreprends avec Gildas d'aller voir si nous trouvons de l'eau à Belloy-en-France, sans grand succès, quand à une aire de jeux pour enfants nous tombons finalement sur une gentille dame qui nous donne les 3/4 de sa bouteillle d'eau et qui nous indique qu'il y a souvent quelqu'un avec une glacière qui vend des canettes au terrain de pétanque juste au dessus. Effectivement, j'ai pu y acheter quelques canettes pour 1 euro, que nous ramenons dare-dare au groupe qui nous attend à la gare (de leur côté, ils ont quémandé de l'eau à proximité).

Après un soupçon d'hésitation de quelques-uns pour continuer la boucle, nous décidons tous de prendre le train et rentrer sur Paris. On reviendra une autre fois pour compléter le tour !

Au final, nous avons parcouru 41 km et gravi 830 m (sans compter mes aller-retours à la recherche d'un point d'eau, puis le retour pour moi de la gare du Nord jusqu'à chez moi à travers Paris et via la coulée verte).

Voici ma trace: https://www.strava.com/activities/359832087 (ou http://www.movescount.com/fr/moves/move71388513)

JC a pris quelques photos qui pourront illustrer ce compte-rendu.

Merci donc à Tatyana, Isabelle (OVS/CAF), Thierry H, André, Jean-Christophe, Jacques L., Hatem (OVS) et Gildas (futur adhérent ?) qui m'ont accompagné sur cette sortie.

 

A bientôt
Jean-Phi

VTT en forêt de Montmorency 

 

Informations supplémentaires