RANDONNÉE PÉDESTRE

  • Randonnée pédestre
    Randonnée pédestre
  • Randonnée pédestre
    Randonnée pédestre
  • Randonnée pédestre
    Randonnée pédestre
  • Randonnée pédestre
    Randonnée pédestre
  • Randonnée pédestre
    Randonnée pédestre
  • Randonnée pédestre
    Randonnée pédestre
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Randonnée douce du jeudi 1er août.

De Petit Jouy les Loges à Bièvres en passant par le château de Vauboyen.

La Bièvre est une petite rivière de 36 kilomètres dont la haute vallée domine les plateaux de Saclay au sud et de Vélizy-Villacoublay au nord. La vallée est étroite et possède deux versants assez abrupts couverts de forêts. C’est un site classé depuis 2000. Nous y revenons avec plaisir pour une petite randonnée estivale. Un air de campagne bien agréable qui nous transporte loin de Paris…

    Un air de campagneChemin faisant

   LavoirChemin faisant

Nous profitons d’un lavoir ombragé à deux pas du

château de Vauboyen pour pique-niquer, en attendant

l’heure de la visite.

Le château peut se visiter du 1er juillet au 15 août.

Niché dans la Vallée de la Bièvre, c’est une « Folie 1er Empire », rare en France, et classé Monument Historique en 1974, ainsi que les pièces et leur décor, le portail d’entrée et les communs.

D’un architecture inspirée des villas palladiennes de la Renaissance italienne, aux décors intérieurs du « plus pur style Empire », il a été construit début du XIXème siècle, dans un vaste parc paysager, pour Madame Joséphine Laure de la Celle de Chateaubourg. L’architecte en fut Claude Louis Bernier, inspecteur des Bâtiments du Louvre, grand ami et collaborateurs de Percier et Fontaine.  http://www.bievres.fr/le-chateau-de-vauboyen/

Nous écoutons attentivement notre guide nous conter l’histoire du château.

Chateau de Vauboyen

Nous apprenons qu’une « folie », du latin folia (feuille), désignait depuis le Moyen-Age une résidence de campagne entourée d’un jardin arboré. Une feuille cachée au milieu des arbres.

Mais à partir de la Régence, il semble que le terme désigne à la fois une demeure luxueuse et une « petite maison », où les gens fortunés, aristocrates ou non, recevaient leurs maîtresses et dans laquelle ils faisaient des « folies » ! Mais çà, notre guide ne nous le dira pas…

Françoise s’éclipse pour raison professionnelle. Quant aux autres (Geneviève, Bénédicte, Jean-Louis, Jean-Pierre C et Marie-Claude, nous poursuivons tranquillement jusqu’à la gare de Bièvres que nous atteignons au terme d’une balade d’environ 11 km.

 

Pause au chateau

 

Merci aux participant(e)s pour les illustrations. Marie-Claude


Vous n'avez pas la permission de commenter

Partagez